Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 11:44


Amateur de photos et de voyages, j'ai pris mon sac à dos pendant l'été 2008 et suis parti sept semaines et demie à la découverte d'un pays qui m'attirait : la Turquie. J'en ai rapporté quantité de souvenirs et de photos... C'est ce que je vous propose de partager aujourd'hui par l'intermédiaire de ce blog.

01
Le "bayrak", drapeau national turc.

02
Le "çay" (prononcer tchaï), la boisson nationale turque.


Au départ, j'avais envie de faire comme la plupart des gens qui visitent la Turquie : explorer la côte Ouest et voir les sites de Troie, Pergame, Ephèse, Pamukkale... etc. et passer quelques jours en Cappadoce. Mon amie Nathalie, d'origine alsacienne et qui habite Istanbul depuis 2003 (voir son blog Du bretzel au simit ci-contre), me l'a fortement déconseillé en été. "Trop chaud, trop de monde, trop cher ! Va plutôt vers l'Est. Moins chaud, moins de touristes, moins cher et tout aussi riche sinon plus". J'ai écouté ses conseils et je dois dire que je ne l'ai pas regretté...

03
La carte de la Turquie avec le tracé du circuit effectué.


L'Anatolie (partie asiatique de la Turquie) possède un patrimoine extraordinaire. Beaucoup de sites sont ignorés des touristes et parfois même des turcs eux-mêmes et pourtant, ils sont d'une valeur exceptionnelle. On peut citer Divriği, par exemple, dont le sanctuaire religieux, d'une rare beauté, est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

04
Le sanctuaire religieux de Divriği et ses porches ouvragés (XIIIe siècle).


Très peu visitée également, la ville d'Amasya qui vaut tant pour son site fabuleux que pour son histoire.

05b
Amasya, ancienne capitale des rois du Pont.


Ishak Paşa, véritable palais des Mille et une Nuits aux portes de l'Iran, mérite également le détour.

06
Le Palais d'Ishak Paşa (XVIIe-XVIIIe siècles).


Tout comme la cité d'Hasankeyf au bord du Tigre, dominée par une citadelle troglodytique.

07
La citadelle d'Hasankeyf et les ruines du vieux pont qui enjambait le Tigre (XIIe siècle).


Même chose pour le Mont Nemrut, un site remarquable avec ses statues colossales et ses têtes géantes.

08
Le Mont Nemrut et ses têtes géantes gisant sur le sol (Ier siècle av. J.-C.).


Peu connues également les mosaïques du musée de Gaziantep, pourtant parmi les plus belles du monde.

09
La mosaïque dite de "La bohémienne" (IIe siècle av. J.-C).


A part quelques sites à l'Ouest et la Cappadoce au centre, la Turquie n'a pas su "se vendre" comme son voisin la Grèce mais c'est tant mieux car c'est une bénédiction pour les rares visiteurs qui osent s'aventurer hors des sentiers battus. Des paysages magnifiques, des sites historiques superbes, des musées aux collections uniques, oui, j'en ai vu des trésors...

10
La vitrine d'un antiquaire du Grand Bazar d'Istanbul.


Mais le plus beau des trésors, c'est celui que j'ai trouvé dans le coeur des gens. Les Turcs ont toujours été bienveillants à mon égard. Partout, j'ai été bien accueilli et très souvent aidé. On m'a traité non pas comme un étranger mais comme un invité. Des gens qui avaient peu m'ont donné beaucoup, une vraie leçon d'humanité.

15
Une jeune femme musulmane alevi dans les rues de Tokat.

11
Un habitant de la ville de Mardin.


Alors à toutes celles et tous ceux dont j'ai croisé le chemin, je dis un grand MERCI.

Repost 0
Published by Hubert Longépé - dans Introduction
commenter cet article